Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 21:18

 

Contemporaine de Clovis et de saint Rémi, Geneviève naît en 422 à Nanterre. A l’âge de 7 ans elle rencontre Germain, évêque d’Auxerre, et Loup, évêque de Troyes qui faisaient halte dans cette bourgade avant de s’embarquer pour l’Angleterre pour y combattre, sur l’ordre du pape, l’hérésie de Pélage. La fillette est en prière dans l’église de Nanterre et Germain prophétise devant les parents de Geneviève le destin exceptionnel de l’enfant.

 

Geneviève promet à Germain de se consacrer au Christ et, à 15 ans, elle reçoit le voile des vierges. A l’époque, en effet, il n’existait pas de monastères de femmes et celles qui souhaitaient se consacrer au Seigneur continuaient à vivre dans le monde, simplement distinguées par le voile de leur consécration. A la mort de ses parents, Geneviève vient habiter à Paris chez sa marraine. Elle vit dans le silence, la prière et la mortification, ne se nourrissant que deux fois par semaine. Elle est aussi favorisée de grâces extraordinaires, en lisant dans les consciences et guérissant au nom du Christ par des onctions d’huile.

 

En 451, Attila franchit le Rhin et envahit la Gaule. Les Parisiens prennent peur et veulent fuir. Geneviève les convainc de demeurer dans la ville. Elle rassemble les femmes de Paris dans l’église-baptistère près de Notre-Dame et leur demande de supplier le ciel d’épargner leur ville. C’est ce qui se produit. Abandonnant la route de Paris, les Huns se dirigent vers Orléans qu’ils assiègent. Contraints par les armées du général romain Aetius ils se replient vers le Nord et son définitivement vaincus aux Champs Catalauniques. Plus tard, lorsque les Francs assiègent Paris, Geneviève sauve cette fois la ville de la famine. Elle organise une expédition ingénieuse au moyen de bateaux qui, par la Seine, vont chercher le ravitaillement jusqu’en Champagne. Sa réputation s’étend jusqu’en Orient. Clovis et Clotilde lui voueront une grande vénération. Elle sera enterrée auprès du roi dans l’église des Saints-Apôtres que sainte Clotilde avait fait construire et qui prendra le nom dès le VIIe siècle de Sainte-Geneviève.

 

Geneviève meurt en 512 à près de 90 ans. Son corps est transporté en 845 à Marizy par crainte des Normands et rapporté à Paris en 890. A partir du XIIe siècle la châsse contenant ses reliques est portée en procession à travers Paris. Des miracles ont lieu sur son passage en particulier lors du mal des ardents. Les reliques sont brûlées par les révolutionnaires en 1793, mais son tombeau vide, transporté dans l’église Saint-Etienne-du-Mont, continue d’être vénéré. Chaque année, une neuvaine à Ste Geneviève fêtée le 3 janvier rassemble de nombreux parisiens.

 

La 3e année de prières de la neuvaine pour la préparation du Xve centenaire du Baptême de la France a été placée sous le patronage de sainte Geneviève (1988-1989). Sainte Geneviève est la patronne des gendarmes.

 

Association Bannières 2000 Tome I

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saintes - dans Sainte Geneviève
commenter cet article

commentaires

Recherche