Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 10:36

Le 16 juillet 1251 la Sainte Vierge apparaît à Saint Simon Stock, général de l’ordre du Mont Carmel et promet une bénédiction spéciale pour tous ceux qui portent l’habit de son ordre.

De nombreux privilèges spirituels sont alors accordés par les papes à ceux qui font partie de la confrérie de ND du Mont Carmel et portent le scapulaire. Instituée par les carmélites en 1332 la fête de ND du Mont Carmel célébrée le 16 juillet s’est étendue à l’Eglise universelle par Benoît XII en 1726.

La Sainte Vierge tient le scapulaire dans la main droite.


Le 25 mars 2001 à l’occasion de la consécration par l’ordre du carmel de l’année 2001 à la Vierge Marie :

Les diverses générations du Carmel sur leur itinéraire vers « la sainte montagne Jésus Christ notre Seigneur » (Missel Romain) ont cherché à modeler leur vie sur l’exemple de Marie. Ce riche patrimoine marial du Carmel est devenu au cours du temps à travers la diffusion de la dévotion du saint scapulaire un trésor pour toute l’Eglise. Cette dévotion a été profondément et amplement reçue par le Peuple de Dieu au point de trouver une expression dans la fête du 16 juillet présente dans le calendrier liturgique de l’Eglise universelle.

Le signe du scapulaire constitue une synthèse éloquente de la spiritualité mariale qui alimente la dévotion des croyants les rendant sensible à la présence aimante de la Vierge Marie dans leur vie. Le Scapulaire est essentiellement un « habit » c'est-à-dire une orientation permanente de sa propre conduite chrétienne tissée de prière et de vie intérieure à travers la pratique fréquente des sacrements et de l’exercice concret d’œuvres de miséricordes spirituelle et corporelle.

De cette façon le scapulaire devient un signe d’alliance et de communion réciproque entre Marie et les fidèles : en effet, il traduit de manière concrète l’acte par lequel Jésus confia sa mère à Jean sur la Croix et à travers lui à nous tous, et la consigne de l’apôtre bien aimé et de  nous tous à Marie  constituée comme notre ère spirituelle. Le témoignage de sainteté et de sagesse de nombreux saints et saintes du Carmel qui ont tous grandi à l’ombre de Marie et sous sa protection représente un splendide exemple de cette spiritualité mariale qui modèle intérieurement les personnes et les configureS au Christ, premier né de nombreux frères.

Moi aussi depuis longtemps je porte sur mon cœur le Scapulaire du carmel !

En raison de l’amour que j’éprouve envers notre mère céleste commune dont je ressens constamment la protection je souhaite que cette année mariale aide tous les religieux les religieuses du carmel et les pieux fidèles qui la vénèrent filialement  à faire rayonner dans le monde la présence de cette Femme du silence et de la prière invoquée comme mère de la miséricorde, mère de l’espérance et de la grâce.

Le livre 2 des bannières. Association Bannières 2000

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saintes - dans Notre Dame du Mont Carmel
commenter cet article

commentaires

Recherche