Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 22:46

Origine du Chapelet des sept douleurs : Ce chapelet a été institué par les sept bienheureux Fondateurs de l’Ordre des Serviteurs de Marie. En 1229, le soir du Vendredi saint, la Vierge leur est apparue, leur demandant de fonder un nouvel ordre religieux particulièrement destiné à honorer ses douleurs. Ce chapelet a été expressément demandé par Marie à Kibeho, lors des apparitions de 1981.

 

Offrande du chapelet :

Seigneur Jésus, je Vous offre ce chapelet des douleurs pour votre plus grande gloire, en l’honneur de votre Sainte Mère. Je vais méditer et partager sa souffrance. Je vous en supplie, par les larmes que Vous avez versées à ce moment-là, donnez-nous, à moi et à tous les pécheurs, le repentir de nos fautes.

A moi pêcheurs, obtenez, ainsi qu’à tous les pécheurs, la contrition parfaite de nos péchés. (3 fois)

Acte de contrition. Ce chapelet comprend sept septaines dont chacune comprend un Pater et sept Ave qu’on récite en méditant chacune des sept douleurs de Marie. A la place du Gloire au Père : « Mère comblée de Miséricorde, gardez présentes à nos coeurs, les souffrances de Jésus dans sa passion »

 

Ennoncé des sept douleurs :

1.     L'annonce par Siméon : « Un glaive percera ton cœur » lors de la Purification (Luc 2,25-35) La prophétie du saint vieillard Syméon : « Vois ! cet enfant (…) doit être un signe de contradiction, et toi-même, un glaive te transpercera l’âme ! » (Luc,2 ,34-35)

2.     La fuite en Egypte (Mt 2,13-15) « Lange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit : « Lève-toi, prends l’enfant et sa mère et fuis en Egypte. » (Mt2,13)

3. La perte de Jésus au temple (Luc 2,41-52) « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fais cela ? Vois ! ton père et moi-même nous te cherchions, angoissés » (Lc 2 , 48)

4.     La rencontre de Jésus portant sa Croix (Luc 23,27) « Et ils amènent Jésus au lieu dit Golgotha… » (Mc 15, 22)

5. Marie debout au pied de la croix (Jn 19,25-27) Le crucifiement et la mort de Jésus « Près de la Croix de Jésus, se tenait, debout sa Mère… » (Jn 19, 25)

6.     Le coup de lance et la descente de Croix (Jn 19,38-40) : « L’un des soldats, de sa lance, lui perça le côté et aussitôt, il en sortit du Sang et de l’Eau (…) Joseph d’Arimathie, (…) demanda à Pilate l’autorisation d’enlever le Corps de Jésus.’ (Jn 19, 34, 38)

7.     Ensevelissement - Désolation de Notre-Dame (Jn 19,41-42) – La sépulture de Jésus : « A l’endroit où Jésus avait été crucifié, il y avait un jardin et dans ce jardin, un tombeau neuf (…) C’est là qu’ils déposèrent Jésus » (Jn 19, 41, 42)

A la fin du chapelet pour honorer ses larmes, on ajoute : 3 Notre Père et 3 Je vous salue Marie.

Extrait de ce chapelet est tiré d'un livre de prière de Don Pasqualino Fusco : « Pour se défendre du Malin» Edition de l’Archistratège.

Partager cet article

Repost 0
Published by surlespasdessaintes.over-blog.com - dans Notre Dame des 7 douleurs
commenter cet article

commentaires

Recherche