Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 22:35

 

            Mirat prince Sarrasin, dans son fort des Pyrénées résiste aux assauts de Charlemagne. Grâce à l’intervention secrète de notre Dame du Puy priée par son évêque, aumônier du roi, Mirat capitule, à condition, à condition que son territoire ne relève que d’Elle seule. Il se fait baptisé sous le nom de Lordat qui devient Lorde puis Lourdes.

 

            Le 11 février 1858, Bernadette va chercher du bois dans les rochers de Massabielle. Elle entend un grand souffle de vent. Tout est calme et les arbres immobiles. Elle aperçoit une Dame de lumière dans le rocher, vêtue de blanc avec une ceinture bleue, la tête voilée et une rose jaune sur chaque pied, à son bras un chapelet blanc. Bernadette récite son chapelet tandis que la Dame égrène les dizaines.

 

            Le 18 février, la Dame parle pour la 1ère fois »Voulez-vous me faire la grâce de venir 15 jours durant (…). Je ne vous promets pas de vous rendre heureuse en ce monde mais dans l’autre ».

 

            Le 20 février Bernadette devient triste mais ne révèle rien de ce qu’il lui fut dit.

 

            Le 23, dialogue de plus d’une heure, un secret seulement pour elle.

 

            Le 24, devant 33 personnes, le visage de Bernadette est ravagé par la tristesse, elle se traîne au rocher, baisse le sol. La Dame dit « pénitence, pénitence, pénitence (…), priez pour la conversion des pécheurs ». Ce cri est comme un écho des paroles de Jean-Baptiste au Jourdain.

 

            Le 25, la Dame lui dit d’aller boire sous le rocher, elle trouve dans la boue quelques gouttes d’eau, se met à creuser et peut en prendre davantage : l’eau jaillit.

 

            Le 2 mars la Dame demande d’aller trouver les prêtres pour leur dire qu ‘Elle veut que l’ « on vienne ici en procession (…) et qu’on y bâtisse une chapelle ».

 

            Le curé rabroue Bernadette et demande le nom de la Dame. Le 25 mars, en la fête de l’Annonciation devant des milliers de personnes, Bernadette récite son chapelet et réitère quatre fois sa demande. La Dame sourit toujours puis les yeux au ciel en attitude de prière, Elle lui dit qu’Elle est l’Immaculée Conception.B descend dans « la prairie « récite son chapelet et pour la dernière fois la Vierge Marie lui sourit.

 

            Du monde entier les pèlerins, les malades affluent à Lourdes y trouver le réconfort. Les évêques de France s’y réunissent chaque année.

           

              Le Pape Jean-Paul II, le 14 août 1983 déclare : « Il me semble qu’il y a une grâce particulière à Lourdes. Le message est sobre et clair, mais fondamental. Il a été transmis d’une façon spécialement forte, pure et transparente, par une adolescente à l’âme limpide et courageuse. Les signes sont simples : le vent qui évoque l’Esprit de la Croix, la Prière du rosaire… Ici, on prie, on aime prier, on aime se réconcilier avec Dieu, on aime l’Eucharistie. On fait une place d’honneur aux pauvres, aux malades… »

 

            A la Toussaint 2001, 150 bannières invitées par la hiérarchie fêtent le centenaire de l’annonce par Léon XIII de la consécration de la basilique.

 

Association Bannières 2000 Le livre 2 des Bannières p. 152

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saintes - dans Notre Dame de Lourdes
commenter cet article

commentaires

Recherche