Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 10:58

 

 

Initialement, le « scapulaire » est un vêtement religieux.

 

D’une seule pièce, ce vêtement est percé en son centre pour laisser passer la tête. Les deux côtés, prenant appuis sur les épaules, pendent l’un sur la poitrine, l’autre dans le dos. D’où le nom de «scapulaire», du latin «scapula», épaule.

 

Dans la nuit du 15 au 16 Juillet 1251, le 6ème Prieur de l’ordre des Carmes, Saint Simon Stock, reçoit l’apparition de Notre Dame du Mont Carmel qui lui tend le Scapulaire et lui dit : « Quiconque mourra revêtu de cet habit sera préservé des flammes éternelles »

 

En 1317, le Pape Jean XXII étend ce privilège à toute personne qui porte ce saint habit par motif de dévotion. A cet effet, il rédige la célèbre "Bulle Sabbatine".

 

Pour le rendre plus accessible notamment aux laïcs, le scapulaire est rapidement fabriqué en version «allégée» : deux petits carrés de tissus portant l’image du Sacré-Cœur et ND du Mont Carmel, reliés entre eux par un cordon, le remplacent efficacement.

 

Puis, pour le rendre encore plus pratique à porter, le Pape Saint Pie X concède la faculté de remplacer le scapulaire en étoffe par une médaille : Décret "Cum Sacra" du Saint Office du 16 décembre 1910.

 

Indulgences attachées à la médaille.

 

Le Dictionnaire des Connaissances religieuses (BRICOUT, Ed. 1926, Tomme III, page 1006) expose : " La médaille du scapulaire duement bénite jouit de toutes les indulgences qui sont attachées au scapulaire qu'elle remplace". Le texte pontifical de 1910 précise que la médaille ne peut que "remplacer" un scapulaire en étoffe que l'on s'est fait préalablement apposer dans les règles.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saintes - dans Notre Dame du Mont Carmel
commenter cet article

commentaires

Recherche