Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 21:32

Au sujet de Marthe Robin :

D'après Jean Guitton, Marthe a voulu prendre sur elle le Purgatoire de sa mère, lui évitant, par ses souffrances, les souffrances de sa mère purificatrices post mortem."Cela dura pour Marthe plusieurs mois", dit le philosophe. Quelques jours plus tard, Marthe confia au père Finet :"Le Seigneur m'a demandé de faire le Purgatoire de ma maman ; je dois donc immédiatement, pendant 9 mois, subir une augmentation de la peine des sens et les trois derniers mois vivre la peine du dam".Pour un réprouvé(un damné), le dam est la privation de la vue de Dieu, c'est l'enfer. Pour un mystique, c'est la nuit de l'esprit. C'est ce qu'éprouva Marthe. Elle perdit même la filiation du père Finet, qui ne pouvait plus ainsi la soutenir dans l'épreuve. Il eut même la douleur de s'entendre appelé "monsieur" ou "monsieur Finet".

Tout cela parait disproportionné. Quel crime la pauvre Amélie Robin avait-elle donc à se reprocher, alors que tous témoins de sa vie nous la montrent comme une brave femme, dévouée, accueillante, aimante, enjouée ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saintes - dans Notre Dame de Montligeon
commenter cet article

commentaires

Recherche