Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 22:53

 

Le Mont Sainte Odile, 763 m est un des hauts lieux les plus importants de L'Alsace. Ayant attiré les hommes dès les temps de la préhistoire. Il fut durant 11 siècles le siège d'un important monastère. Centre de rayonnement religieux et culturel, aujourd'hui encore un lieu de pèlerinage très fréquenté. Les bâtiments sont en grande partie ceux de l'ancien couvent, actuellement transformés en hôtellerie, offrant bon air et calme, ouvert toute l'année. Les sanctuaires de l'ancien couvent sont bien conservées. A la terrasse Nord-Est, une vue très étendue sur la plaine d'Alsace s'offre aux visiteurs.

 

L'abbaye est l'héritière du château de Hohenburg, qui au VII siècle servait de résidence d'été au duc Etichon, père d'Odile. C'est à Obernai que naît la fille du Duc. L'enfant aveugle et débile, provoque le courroux de son père qui désirait un fils. Il ordonne de la mettre à mort mais sa nourrice l'emporte et l'élève secrètement. Les années passent, Odile est baptisée, l'onction au saint chrême lui rend la vue et elle devient une très belle jeune fille.

 

Sa mère et son frère Hugues croient pouvoir révéler au duc son existence. Etichon loin de pardonner, tue son fils de ses propres mains. Mais le remord le tenaille. Il croit se racheter en accueillant Odile et en la mariant à un chevalier. Mais Odile qui n'aspire qu'au ciel s'enfuit. Etichon se jette à la poursuite de sa fille qui est sauvée par un miracle: Un rocher s'entrouvre pour la laisser passer. Etichon s'avoue vaincu, il reconnaît la vocation de sa fille et lui fait don du château de Hohenbourg ou elle installe le couvent vers l'an 700. Après la mort d'Odile en 720, autour de son tombeau, un grand courant de pèlerinage s'est formé à travers les siècles. C'est pour la maladie des yeux que sainte Odile fut particulièrement invoquée. Elle est aussi vénérée comme patronne de L'Alsace. On la fête le 7 juillet et le 13 décembre.

 

Le couvent est vendu à la révolution de 1789 comme bien national, mais l'évêché de Strasbourg le rachète en 1853 et le ramène à sa destination. Le Pape Jean-Paul II, s'est rendu au monastère, lors de son voyage pontifical en Alsace, le 11 octobre 1988.

 

La montagne qui porte le monastère, fut primitivement aménagée par les Celtes vers 500 ans Av JC. Ces derniers construisirent une enceinte fortifiée pour protéger la population et le bétail en cas de danger. Cette ceinture cyclopéenne de 10 km de longueur , 1,7 m de largeur, atteignant 3 m de hauteur dans ses parties les mieux conservées, délimite une surface de 100 hectares. Elle est faite de blocs de grès assemblés par des tenons de chêne dans des mortaises, et est percée de 4 portes. Elle fut restaurée à plusieurs reprises, notamment par les Gaulois, avant que ces matériaux ne soient utilisés pour la construction de l'abbaye et de ses défenses. Ce qu'il reste du mur païen est néanmoins impressionnant et il faut cinq heures de marche pour en découvrir tous les aspects, au long d'un itinéraire riche en points de vue.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saintes - dans Sainte Odile
commenter cet article

commentaires

Recherche