Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 21:11

Un peu d'histoire des VI et VII éme siècles

Clovis 1er, roi des Francs, époux de Clotilde meurt en 511. Ses quatre fils s'entredéchirent en se partageant le royaume. On peut ne retenir que Clotaire Ier qui a rassemblé le territoire, qui fut à nouveau partagé en Austrasie, Neustrie Bourgogne entre ses héritiers. Clotaire II   réunit le tout de 613 à 623, et lègue ce pouvoir à Dagobert Ier qui meurt en 639. Ce dernier avait deux fils; Sigisbert II roi d'Austrasie de 634 à 656, et Clovis II roi de Neustrie et de bourgogne de 639 à 657, dont les propres fils font partie de ceux que l'on a appelé "Rois fainéants" laissant le gouvernement de fait aux Maires du Palais.

 

Clotilde reine de France

Clotilde est née vraisemblablement en 475, fille de Chilpéric, roi de Lyon lui-même fils de roi des Burgondes Gundloch. Elle avait été baptisée bien que son père soit aryen. A la mort de ce dernier elle fut  accueillie par son oncle Godegésile à Genève et continua à être élevée dans la foi catholique. Clovis veuf demande la main de Clotilde à son oncle Gondebraud;rio des Burgondes peut être poussé par St Rémy évêque de Reims. Il l'épousa en 493. Agissant par persuasion elle obtint de Clovis, encore païen, que leur premier fils soit baptisé, bien que la cour soit encore résolument idolâtre et de mœurs extrêmement brutale. Mais ce fils mourut en bas âge ce qui n'incita pas Clovis à se convertir. Cependant, Clotilde, habilement, avec l'aide des évêques qu'elle recevait couramment parvint à préparer son esprit à un revirement  dont le déclenchement  fut la fameuse bataille de Tolbiac au cours de laquelle le roi implora le Dieu de sa femme  de lui donner sa victoire. Bien que celle-ci soit obtenue, Clovis ne se convertit pas tout de suite mais après de longues réflexions menées avec st Rémi, qui le baptisa en 496.

 

Clotilde et ses fils

Apres la mort de Clovis, Clotilde eut beaucoup à négocier avec ses trois fils Clodomir, Childebert  et Clotaire Ier , ainsi qu'avec son beau fils Thierry Ier, qui se jalousaient. Childebert et Clotaire massacrèrent les enfants de Clodomir sauf Clodoald qui  leur échappa et entrant dans les ordres fut plus tard St Cloud.

 

Clotilde au monastère

Apres la mort de ses petits-fils Clotilde se retira à Tours, prés du tombeau e st Martin, assidue à faire l'aumône, distribuant ses biens avec largesse aux églises et monastères, passant les nuits en de pieuses veillées entourées du respect et de l'admiration de tous. Elle mourut en 545. La statue de ste Clotilde qui domine le porche de la basilique est due au sculpteur CORDIER. Une autre en façade est de GEOFFROY-DECHAUME.

 

Sainte Clotilde

Née vers 470, Clotilde est la fille de roi burgonde Chilpéric. En 480, Gondebaud fait assassiner son frère Chilpéric afin de s'emparer du pouvoir. La veuve de Chilpéric, Carétène, se retire alors avec l'une de ses filles, Sédeleube, rentre au couvent. Quant à Clotilde, l'usurpateur Gondebaud la garde auprès de lui et la donne en 493 en mariage au chef des Francs Clovis. Demeurée catholique dans un milieu dominé par l'hérésie arienne, Clotilde avait posé comme condition à son mariage de pouvoir pratiquer librement sa religion et de faire baptiser ses enfants. Elle formait surtout le projet de convertir son mari païen à la religion du Christ. Son premier fils Ingomer meurt malheureusement quelques semaines après avoir été baptisé, déclenchant le courroux de Clovis qui y voit une vengeance  de ses dieux francs. Leur second ils également baptisé tombe gravement malades lui aussi mais les prières de Clotilde obtiennent sa guérison et commencent d'ébranler Clovis. Après un voyage à Tours ou il est le témoin des miracles obtenus sur le tombeau de st Martin l'apôtre des Gaules, Clovis accepte de se faire enseigner par Rémi, l'évêque de Reims. Sa conversion devient définitive après la bataille de Tolbiac près de Cologne, où les Francs s'affrontent aux Alamans et se trouvent en grande difficulté. Clovis supplie alors le "Dieu de Clotilde"  de lui faire remporter la victoire, ce qui se produit de manière inattendue: Clovis et ses soldats abandonnent leurs dieux traditionnels et demandent le baptême. Ce baptême  de Clovis en lequel "la France a été elle-même comme baptisée" pour reprendre les propres termes  du pape Léon XIII  a fait de la  France la fille aînée de l'Eglise et contribué à la ruine de l'arianisme en Occident. Clotilde, par la solidité de sa foi avant la mort de Clovis en 511 elle obtient de lui la fondation à Paris de l'église ste Geneviève. Devenus veuve à 35 ans en 511, elle connait la douleur de voir son unique fille, nommée comme elle Clotilde , enlevée et donnée en mariage au roi arien des Wisigoths d'Espagne. Elle doit assister surtout au crime de ses fils Childebert et Clotaire qui vont jusqu'à assassiner sous ses yeux les fils de leur frère Clodomir afin de les empêcher de régner. Clotilde se retire alors à Tours  près du tombeau de saint Martin, jusqu'à sa mort en 545. Elle est enterrée auprès de Clovis et de sainte Geneviève dans l'Eglise des Saints Apôtres qu'elle avait fait construire.

Clotilde, ton exemple de persévérance et d'amour pour un mari difficile l'a amené à reconnaitre le puissante tendresse de Dieu   et il s'est écrié : "Dieu de Clotilde, si tu me donnes la victoire je me fais chrétien" Ce ne fut pas un marchandage mais le départ de l histoire chrétienne en France  ce fut le baptême de la fille ainée de l Eglise. Mgr Aubry 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saintes - dans Sainte Clothilde
commenter cet article

commentaires

Recherche